Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Publications

Vigueur de la vingtaine...ou démon de midi ?

le 30 Août 2006 à 18:13
Imprimer
Envoyer par e-mail

Il y a exactement vingt ans, l'Acte unique relançait la dynamique européenne. Donnant un souffle nouveau à la construction communautaire, le « traité préféré » de Jacques Delors a permis l'espace sans frontières et, à terme, la monnaie unique que nous connaissons Aujourd'hui. Il a donné aux Européens, pendant un temps, le goût de la vitesse et le sentiment d'aller dans le sens de l'Histoire. Mais l'élan a Aujourd'hui cédé la place au doute : traité constitutionnel en panne, défiance entre « anciens » et « nouveaux » Etats membres. Sommes-nous allés trop vite ? Avons-nous péché par enthousiasme ? C'est ce que l'on se complaît à vouloir nous faire croire, mais la réalité ne serait-elle pas, comme toujours, plus complexe ?


Certains verront dans le dernier sondage Eurobaromètre, selon lequel 60% des Européens soutiennent Aujourd'hui l'idée d'une constitution européenne, le signe possible que nous sommes sur la phase ascendante d'une courbe historique alternant les phases d'accélération et de décélération du processus de construction communautaire. d'autres, constatant au contraire que les citoyens de l'Union acceptent dans leur majorité l'idée d'un ralentissement de la construction, concluront que le point le plus bas du sinus de n'est pas encore atteint.


Le vingtième anniversaire de l'Acte unique est toutefois l'occasion de constater le chemin parcouru. Les « fondations techniques » de l'Union sont posées et elles sont solides. Réjouissons-nous, l'Union ne fait plus débat. Espérons toutefois que la manière dont dirigeants et citoyens européens parviendront à résoudre à vingt-cinq la question du dessein de l'Union donnera une nouvelle vigueur au processus de construction. La réponse déterminera en tout cas si l'UE est arrivée à l'age de la raison et des projets politiques, ou, au contraire, si le poids des ans prolongera durablement ses interrogations existentielles.

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.