Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Auteurs
Marjorie Jouen

Marjorie Jouen

Née en 1960, de nationalité française. Elle est diplômée en sciences politiques (1979) et ...
Renaud Dehousse

Renaud Dehousse

Renaud Dehousse est Professeur des Universités et titulaire d’une chaire Jean Monnet de droit ...
Philippe Pochet

Philippe Pochet

Directeur de l’Observatoire social européen et enseignant à l’Université Catholique de ...
Stefan Collignon

Stefan Collignon

Professeur de Politiques économiques européennes à la London School of Economics and Political ...
Rolf-Ulrich Sprenger

Rolf-Ulrich Sprenger

Diplômé d’un MBA d’économie, il est professeur au Collège d’Europe. Depuis décembre 2004, ...
Robert Salais

Robert Salais

Diplômé en économie (travail, politiques sociales) et à la tête du laboratoire ...
Jean Gabolde

Jean Gabolde

Un des fondateurs du Programme de Recherche et Développment/ Ancien Directeur de la politique ...
Hugo de Sousa

Hugo de Sousa

Expert en management des partis politique à l'Institut national de la démocratie de Tunis. ...
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Union européenne et Citoyens

La Stratégie de Lisbonne et la méthode ouverte de coordination

le 17 Août 2006 à 16:49
Policy paper par Marjorie Jouen, Renaud Dehousse, Philippe Pochet, Stefan Collignon, Rolf-Ulrich Sprenger, Robert Salais, Jean Gabolde et Hugo de Sousa

Lisbonne ne peut être une solution à moindre coût, utilisée pour dissimuler les réticences à accorder davantage de pouvoirs à l'UE. La révision à mi-parcours constitue une bonne occasion de revenir à des principes plus simples. Le processus de Lisbonne doit se focaliser sur des domaines tels que le policy-mix économique et l'environnement, qui bénéficient clairement d'une valeur ajoutée résultant de l'action au niveau de l'UE. La MOC a un potentiel, mais essentiellement dans les domaines assortis de faibles externalités, dans lesquels les gouvernements doivent engager des réformes à long terme et qu'il convient d'adapter au contexte national. A l'inverse, dans les domaines assortis de fortes externalités, les instruments à la disposition de l'UE doivent être adaptés aux objectifs fixés, faute de quoi l'écart entre les ambitions et les résultats saperont sa légitimité.

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.