Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Auteurs
Sofia Fernandes

Sofia Fernandes

Sofia Fernandes est chercheur sénior sur les questions économiques et sociales à l'Institut ...
Eulalia Rubio

Eulalia Rubio

Eulalia Rubio est chercheur senior à l'Institut Jacques Delors. Ses recherches et publications ...
Jacques Delors

Jacques Delors

Né à Paris en 1925, Jacques Delors après une carrière au Commissariat Général du Plan, ...
Eléments clés
L’accès aux prestations sociales pour les citoyens mobiles de l’UE : "tourisme" ou fantasme ?
Un nouvel élan pour l'Europe sociale
Erasmus Pro : pour un million de "jeunes apprentis européens" d'ici 2020
Travailleurs détachés dans l'UE : état des lieux et évolution réglementaire
Inégalités sociales en Europe - Le défi de la convergence et de la cohésion
Voir plus d'éléments
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Solidarité et Europe sociale

Solidarité dans la zone euro : combien, pourquoi, jusqu'à quand ?

le 14 Février 2012 à 10:29
Policy paper par Sofia Fernandes, Eulalia Rubio et Jacques Delors


Au cours de la première décennie d’existence de l’Union économique et monétaire (UEM), aucun débat d’ampleur n’a été organisé sur les implications en termes de solidarité de la création d’une monnaie unique. Toutefois, depuis 2010, la crise de la dette dans la zone euro a contraint ses États membres à certaines avancées dans l’exercice de la solidarité, qui étaient inimaginables à peine quelques années plus tôt. Un vif débat s’en est donc suivi sur le sens de la solidarité dans le contexte de l’UEM et sur le degré de solidarité nécessaire pour sortir de la crise.


Ce Policy Paper publié par Notre Europe entend clarifier les termes de ce débat sur l’exercice de la solidarité au sein de l’UEM. Sur la base d’une distinction conceptuelle entre deux logiques, l’une basée sur la réciprocité, l’autre sur le principe de « l’intérêt personnel éclairé », Sofia Fernandes et Eulalia Rubio présentent comment la question de la solidarité a été traitée au moment de la création de l’UEM et comment la solidarité et la coordination étaient exercées avant la crise. Puis, elles analysent la mise en œuvre de la solidarité durant la crise et identifient plusieurs obstacles importants qui nuisent à l’efficacité des efforts de solidarité de l’UE. Sur cette base, elles font des propositions sur le type et le degré de solidarité nécessaire pour sortir de la crise et pour créer à long terme une UEM pouvant fonctionner correctement et durablement.

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.