Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Auteur
Staffan Nilsson

Staffan Nilsson

Président du Comité Economique et Social européen.
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Publications

Pour une Europe de l'énergie

le 29 Septembre 2011 à 09:24
Article par Staffan Nilsson
Imprimer
Envoyer par e-mail

Article de Staffan Nilsson, Président du Conseil Economique et social européen mentionnant l'étude "Vers une Communauté Européenne de l'Energie : un projet politique" de Notre Europe.


Sur la base de la proposition politique ambitieuse élaborée par le laboratoire de pensée Notre Europe, nous avons récemment amorcé le débat sur une Communauté européenne de l'énergie. La semaine dernière, le Président du Parlement européen, Jerzy BUZEK, un ambassadeur zélé de cette proposition, est venu la présenter aux membres de la section TEN du CESE, laquelle traite des questions énergétiques. Après avoir écouté Jerzy BUZEK, je ne peux qu'être d'accord avec lui pour dire que nous avons besoin de plus d'Europe et d'une impulsion politique forte y compris pour les questions énergétiques, et pas seulement concernant la crise de l'euro. La situation actuelle n'est pas durable: les prix de l'énergie sont trop volatils, de possibles crises pourraient avoir de dangereuses répercussions sur les approvisionnements énergétiques; la coordination et la transparence au sein de l'UE sont insuffisantes et les investissements nécessaires sont si colossaux qu'aucune entreprise ou gouvernement ne peut y pourvoir seul.


Lorsqu'en juin 2010, Jacques DELORS, fondateur du groupe de réflexion Notre Europe, et le Président du Parlement européen Jerzy BUZEK ont présenté officiellement au Parlement européen une proposition politique ambitieuse encourageant l'UE à créer uneCommunauté européenne de l'énergie, celle-ci a suscité beaucoup d'intérêt, y compris au sein du CESE. Compte tenu de l'importance capitale que revêt l'énergie, nous estimons que la société civile devrait avoir elle aussi son mot à dire dans le processus et qu'elle peut y contribuer. C'est pourquoi nous avons commencé à élaborer un avis d'initiative sur la Communauté européenne de l'énergie, dont M. COULON est le rapporteur.


Pour lancer le débat sur cette initiative, le Président du PE Jerzy BUZEK, qui est aussi membre du conseil d'administration de Notre Europe, est venu s'adresser à nous à l'occasion de la réunion de la section spécialisée "Transports, énergie, infrastructures, société de l'information" de mercredi dernier. Rarement il m'a été donné d'entendre un discours pro-européen si convaincant! Je ne peux qu'être d'accord avec lui et plaider pour une impulsion politique vigoureuse sur les questions énergétiques à l'échelon de l'UE. En ces temps de doutes profonds quant à l'intégration européenne, je trouve cela très rassurant et le CESE fera de son mieux pour contribuer à un nouveau projet européen majeur. La solution ne viendra pas de mesures conçues à l'échelon national mais de notre capacité à opérer collectivement des choix politiques dans l'intérêt de tous les citoyens de l'UE.


La Communauté européenne de l'énergie est un plan global visant à doter l'UE d'une gouvernance pertinente et efficace sur les questions énergétiques, notamment grâce à une capacité de négociation commune vis-à-vis des fournisseurs extérieurs, la réalisation d'un marché commun de l'énergie (prix, interconnexion des réseaux, mise en commun des sources d'énergie, etc.) et un effort de recherche commun.


L'UE et ses États membres ne sont assurément pas restés les bras croisés et une législation fondamentale a été adoptée. Toutefois, des mesures utiles mais fragmentaires peuvent ne pas être suffisantes pour protéger efficacement les intérêts de tous les citoyens européens. Parce que je crois que seule davantage d'Europe peut nous aider à relever nos défis énergétiques, je considère que nous devons aller dans la direction d'une gouvernance politique forte des questions énergétiques. La Communauté européenne de l'énergie peut y contribuer. D'après ce que j'ai entendu le 7 septembre dans les interventions de M. Hans ten BERGE, secrétaire général d'Eurelectric, de Mme Anne PANEELS de la Confédération européenne des syndicats et de notre membre Mme Benedicte FEDERSPIEL, qui s'exprimait au nom du Conseil des consommateurs danois, il semble qu'il y ait au sein de la société civile un consensus quant à la nécessité que revêt une action politique collective.


Le CESE exposera la contribution et les recommandations de la société civile concernant la Communauté européenne de l'énergie lors d'une conférence de haut niveau qui se tiendra le 31 janvier 2012. N'hésitez pas à consulter notre site internet en novembre pour de plus amples informations.


Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.