Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Auteurs
Amélie Barbier-Gauchard

Amélie Barbier-Gauchard

Maître de conférences en économie à la Faculté de Sciences Economiques et de Gestion de ...
Eulalia Rubio

Eulalia Rubio

Eulalia Rubio est chercheur senior à l'Institut Jacques Delors. Ses recherches et publications ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Publications

Comment mieux dépenser ensemble

le 29 Juin 2011 à 16:56
Article par Amélie Barbier-Gauchard et Eulalia Rubio
Imprimer
Envoyer par e-mail

Les négociations relatives au budget de l’Union européenne après 2013 ne peuvent ignorer les préoccupations actuelles en matière d’austérité. Toutefois, en raison de la taille restreinte de ce budget, il semble évident qu’on ne peut attendre d’importantes économies d’une éventuelle application de l’austérité à l’échelon communautaire.

Pour répondre au défi de l’austérité, il serait au contraire plus judicieux de réaliser des économies au travers d'une meilleure répartition des tâches budgétaires ou en améliorant la coordination des dépenses nationales et communautaires. C’est dans cette optique de recherche de gains d’efficacité que Notre Europe - Institut Jacques Delors lance une série de publications baptisée « Comment mieux dépenser ensemble », qui contient des analyses à la fois transversales et sectorielles.

Chaque publication sectorielle est axée sur un domaine politique particulier et est rédigée par un expert dans ce domaine, qui apporte des réponses nouvelles à une question classique : « comment renforcer la valeur ajoutée des dépenses communautaires ? ».

Certains parmi eux sont plus enclins à accepter les idées qui alimentent traditionnellement les débats relatifs au budget de l’UE. D’autres explorent de nouvelles voies afin de maximiser l’efficacité des dépenses publiques, qui n’impliquent pas nécessairement de modifier le budget communautaire. D’une manière générale, ces experts offrent une analyse perspicace de la logique et de la structure des programmes de dépense européens.


Nous espérons que ces publications nourriront le débat sur la réorganisation des dépenses publiques européennes dans différents domaines d’intervention, et qu’elles apporteront une contribution utile aux discussions relatives au cadre financier post-2013.


Publications de la série « Comment mieux dépenser ensemble » (Coord. Amélie Barbier-Gauchard et Eulalia Rubio) :


« Mieux dépenser ensemble : analyses et recommandations », Amélie Barbier-Gauchard et Eulalia Rubio, Synthèse, Notre Europe – Institut Jacques Delors, novembre 2012


« Aide européenne au développement : comment être plus efficace sans dépenser plus ? », Elena Muñoz Gálvez, Policy Paper n° 57, Notre Europe, juillet 2012


« Recherche, éducation supérieure et innovation : redéfinir la gouvernance européenne en période de crise », Joe Ritzen et Luc Soete, Policy Paper n° 49, Notre Europe, novembre 2011


« Financement des infrastructures énergétiques trans-européennes : passé, présent et perspectives », Christian von Hirschhausen, Policy Paper n° 48, Notre Europe, novembre 2011


« La dépense en matière de défense en Europe : peut-on faire mieux sans dépenser plus ? », Fabio Liberti, Policy Paper n° 46, Notre Europe, juin 2011


« Penser le budget communautaire et les dépenses publiques en Europe : la nécessité d’une approche agrégée », Amélie Barbier-Gauchard, Bref n° 29, Notre Europe, juin 2011


« La "valeur ajoutée" dans les débats budgétaires : un concept, quatre sens », Eulalia Rubio, Bref n° 28, Notre Europe, juin 2011


Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.