Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Auteur
Eulalia Rubio

Eulalia Rubio

Eulalia Rubio est chercheur senior à l'Institut Jacques Delors. Ses recherches et publications ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Publications

Fédéraliser la zone euro : vers un véritable budget européen ?

le 14 Janvier 2016 à 09:41
Policy paper par Eulalia Rubio

© Paolo Margari

Les discussions relatives à la future capacité budgétaire de la zone euro sont trop souvent limitées à une comparaison des avantages et des inconvénients techniques des différentes modalités des dispositifs d’absorption des chocs budgétaires interrégionaux. Ce Policy paper d'Eulalia Rubio vise à élargir ces discussions en les reliant aux débats sur l’union budgétaire et à l’exercice d’un pouvoir politique au sein de l’UEM.

Sur la base d’une analyse des débats d’hier et d’aujourd’hui sur l’UEM, ce Policy paper identifie cinq raisons d’approfondir l’intégration budgétaire dans une union monétaire : garantir une discipline budgétaire et la stabilité des marchés des dettes souveraines, protéger les pays de la zone euro contre les risques de chocs asymétriques, doter la zone euro d’une capacité de stabilisation du cycle économique et enfin offrir un filet de sécurité budgétaire à l’union bancaire. Ce Policy paper analyse la pertinence de ces arguments dans l’UEM d’aujourd’hui et leurs différentes implications en terme de mutualisation des ressources et des pouvoirs budgétaires

L’un des messages-clés de ce Policy paper porte sur la nécessité de s’interroger sur le séquençage et la pertinence des actions menées pour répondre aux différentes logiques d’intégration budgétaire. Ainsi, la création d’un mécanisme ambitieux d’euro-obligations, si elle n’est pas destinée à stabiliser les économies nationales, constituterait à n’en pas douter un amortisseur financier pour les pays en difficulté économique, contribuant ainsi à réduire la nécessité d’une mécanisme de stabilisation entre les États de la zone euro. Inversement, si les responsables de la zone euro optaient pour un régime de discipline budgétaire basé sur les marchés, ils assumeraient alors que l’existence de puissants mécanimes de stabilisation budgétaire au niveau de l’UEM est impérative.

Ce Policy paper est une contribution au projet de recherche de l’Istituto Affari Internazionali (IAI) et du Centro Studi sul Federalismo (CSF) : « Which Government for the European Union? An analysis of the current European institutional balance and its possible development ». Il est également disponible sur le site de l’IAI.

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.