Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Communiqués de presse
Nomination de M. Sébastien Maillard à la direction de l’Institut Jacques Delors
4/09/2017 par nconti
Enrico Letta nommé Président de l’Institut Jacques Delors
5/07/2016 par nconti
De la Communauté européenne de l'énergie à l'Union de l'énergie
26/01/2015 par sbaz
Un nouveau rapport européen appelle à protéger la diversité cinématographique
20/11/2014 par sbaz
Le Prix de l’Initiative européenne 2014 décerné à Y.Bertoncini & T.Chopin
27/06/2014 par lmarnas
Revues de presse
Yves Bertoncini dans les médias en 2016
9/05/2017 par nconti
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2016
2/05/2017 par nconti
Jacques Delors dans les médias en 2015
13/05/2016 par nconti
Yves Bertoncini dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
La déclaration du comité européen d'orientation de l'Institut Jacques Delors 2014 dans les médias
19/02/2015 par sbaz
Auteur
Jörg Haas

Jörg Haas

Jörg Haas est chercheur au Jacques Delors Institut - Berlin et travaille sur l'avenir de la zone ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Médias

Le policy paper "Grexit : attention, terrain glissant" dans le nouvel économiste

le 18 Février 2015 à 14:41
Mention par Jörg Haas
Imprimer
Envoyer par e-mail

Le policy paper "Grexit : attention, terrain glissant" écrit par Jörg Haas, chercheur à ,ptre bureau de Berlin, est cité dans un article du nouvel économiste le 18 février 2015.


Extraits:

Attention, les Grecs sont d’habiles négociateurs, mais aussi des experts en tragédie. C’est pourquoi le gouvernement d’Athènes tend la corde au maximum en refusant de reprendre à son compte, même “techniquement pour six mois”, les engagements économiques de ses prédécesseurs. “C’est absurde”, a tranché Yanis Varoufakis, ministre des Finances, qui s’en tient au mandat du peuple. Traduction libre : “faire du Hugo Chavez” sans le pétrole.


Il est peut-être trop tôt pour décevoir une opinion publique grecque chauffée à blanc. Mais il sera bientôt trop tard pour trouver les accommodements nécessaires avec les créanciers européens et le FMI. À tel point que l’Institut Jacques Delors commence à redouter un “Grexit accidentel”. Autrement dit, faute de quitter formellement la zone euro, Athènes, en panne de financement, serait contrainte d’introduire en parallèle avec l’euro une nouvelle monnaie. Désordre garanti pour toutes les parties, assure l’Institut.


N’oublions pas tout de même que la Coalition n’a gagné que d’une courte tête. Malgré la promesse du retour à la belle vie avec réembauche de fonctionnaires, forte hausse du SMIC et allégement d’impôts, Syriza n’a séduit qu’un peu plus du quart du corps électoral, précisément 2 245 533 personnes correspondant à 36,3 % des suffrages exprimés. Le peuple grec veut bien retrouver sa fierté, mais sans croire toutes les sirènes qui peuvent conduire à la ruine complète. C’était aussi le message du scrutin du 25 janvier.

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.