Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Auteur
Jörg Haas

Jörg Haas

Jörg Haas est chercheur au Jacques Delors Institut - Berlin et travaille sur l'avenir de la zone ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Publications

Grexit : attention, terrain glissant

le 16 Février 2015 à 15:26
Policy paper par Jörg Haas

La discussion sur une sortie de la Grèce de la zone euro fait à nouveau la Une. Au cours de ces débats, il semble que de nombreuses personnes considèrent comme acquise une sortie ordonnée de la Grèce de la zone euro. Mais est-ce le cas ? Une sortie est-elle juridiquement, économiquement et politiquement possible ? Quelles seraient les voies menant à un "Grexit" et où s’arrêterait-il ?

Ce Policy Paper de Jörg Haas fournit un bref aperçu du cadre juridique correspondant et s’interroge sur le caractère réaliste de ce scénario de sortie d’un point de vue politique et économique.

Ce Policy paper confirme les difficultés juridiques rencontrées par un État membre pour quitter l’UEM et l’impossibilité juridique pour l’UE de renvoyer un État membre. Toutefois, un enchaînement d’événements pourrait conduire à une situation dans laquelle la Grèce pourrait introduire une monnaie parallèle à l’euro.

Ce Policy paper analyse les circonstances et implications possibles d’une telle évolution. Il montre qu’une "sortie de l’euro de facto" qui se ferait de manière ordonnée paraît impossible. Elle conduirait à une gigantesque incertitude financière, politique et juridique. Trois scénarios sont envisagés :

1. La Grèce quitte le navire : sous la pression de respecter ses promesses électorales, le gouvernement grec décide d’introduire en parallèle une nouvelle monnaie.
2. L’Eurogroupe et la BCE décident d’amener à la Grèce vers la sortie de la zone euro en restreignant l’accès aux liquidités, forçant ainsi le gouvernement à introduire une monnaie parallèle.
3. "Grexit accidentel" : la stratégie du bord de l’abîme de part et d’autre conduit à une panique bancaire ne laissant d’autre choix à court terme que d’introduire une monnaie parallèle.

L’analyse montre qu’un tel "Grexit de facto" handicaperait fortement chacune des parties. La Grèce resterait officiellement membre de la zone euro mais aurait une monnaie parallèle. Ce Policy paper illustre combien un scénario de négociation pourrait rapidement tourner à la confrontation, soulignant le risque élevé de "Grexit accidentel".

Ce Policy paper est uniquement disponible en anglais et en allemand.

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.