Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Communiqués de presse
Enrico Letta nommé Président de l’Institut Jacques Delors
5/07/2016 par nconti
De la Communauté européenne de l'énergie à l'Union de l'énergie
26/01/2015 par sbaz
Un nouveau rapport européen appelle à protéger la diversité cinématographique
20/11/2014 par sbaz
Le Prix de l’Initiative européenne 2014 décerné à Y.Bertoncini & T.Chopin
27/06/2014 par lmarnas
Des visages sur des clivages : les élections européennes de mai 2014
25/04/2014 par lmarnas
Revues de presse
Jacques Delors dans les médias en 2015
13/05/2016 par nconti
Yves Bertoncini dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
La déclaration du comité européen d'orientation de l'Institut Jacques Delors 2014 dans les médias
19/02/2015 par sbaz
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2014
9/02/2015 par sbaz
Auteur
Yves Bertoncini

Yves Bertoncini

Yves Bertoncini est Directeur de l'Institut Jacques Delors depuis avril 2011. Il est administrateur ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Médias

Yves Bertoncini cité dans Le Monde "La rébellion à contretemps des 'frondeurs' européens"

le 06 Novembre 2014 à 20:29
Mention par Yves Bertoncini
Imprimer
Envoyer par e-mail

Notre directeur Yves Bertoncini est cité dans un article du Monde intitulé "La rébellion à contretemps des 'frondeurs' européens" au sujet des dissidents du Groupe social-démocrate au Parlement européen, le jeudi 6 novembre 2014.

Extrait :

L’idée d’une « entente cordiale » entre le PPE et les sociaux-démocrates n’est pas naturelle dans nombre de pays. « On est dans un système en Europe où il faut une culture de la coalition. Certains ne l’ont pas. Comme en France ou en Espagne», observe Yves Bertoncini, directeur de Notre Europe - Institut Jacques Delors.

Revenir de Strasbourg et assumer devant les électeurs nationaux un appui de la droite semble insupportable à certains. « Il faut qu’on reste une force d’opposition », résume le Français Guillaume Balas, refusant que seule l’extrême droite revendique cette position.

Mais cette rébellion est à contretemps. En dépit des doutes qu’il suscite, la tonalité du discours plus social de M. Juncker n’est pas la même que celle de M. Barroso. Le gros de la crise est passé et il est peu probable que des « purges » comme celles qui ont dû être administrées à la Grèce, à l’Espagne, à l’Irlande ou au Portugal, soient réitérées. Les frondeurs européens sont dans une posture à usage interne. « Certains [en France notamment] veulent rejouer la même pièce sur la scène strasbourgeoise, résume M. Bertoncini, mais ni la scène ni les acteurs ne sont les mêmes. »


Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.