Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Communiqués de presse
De la Communauté européenne de l'énergie à l'Union de l'énergie
26/01/2015 par sbaz
Un nouveau rapport européen appelle à protéger la diversité cinématographique
20/11/2014 par sbaz
Le Prix de l’Initiative européenne 2014 décerné à Y.Bertoncini & T.Chopin
27/06/2014 par lmarnas
Des visages sur des clivages : les élections européennes de mai 2014
25/04/2014 par lmarnas
Jacques Delors Institut – Berlin : un nouveau think tank sur l'UE en Allemagne
16/01/2014 par sbaz
Revues de presse
Jacques Delors dans les médias en 2015
13/05/2016 par nconti
Yves Bertoncini dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
La déclaration du comité européen d'orientation de l'Institut Jacques Delors 2014 dans les médias
19/02/2015 par sbaz
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2014
9/02/2015 par sbaz
Auteur
Marjorie Jouen

Marjorie Jouen

Née en 1960, de nationalité française. Elle est diplômée en sciences politiques (1979) et ...
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Médias

Marjorie Jouen dans Futuribles: Vers une révolution du service public ?

le 08 Décembre 2009 à 14:55
Article par Marjorie Jouen
Imprimer
Envoyer par e-mail

Revue Futuribles n °358 - Décembre 2009





La crise économique et financière, qui sévit depuis la rentrée 2008, rend audible des discours qui ne l'étaient plus depuis une bonne dizaine d'années et elle ouvre le champ des possibles en révélant de nouvelles méthodes de travail. Ainsi en est-il de la réforme des services publics ou plutôt des services au public.





Jusqu'il y a peu, l'affaire paraissait entendue : le seul credo s'appelait « new public management », y compris dans notre pays - car la formule « nouvelle gestion publique » n'a jamais eu beaucoup de succès - et la survie des services publics semblait devoir passer par leur transformation en service d'intérêt général dans l'ordre juridique européen. La situation est en train de changer, comme le laissent deviner des récentes publications de l'OCDE et surtout l'afflux de témoignages venus de différents coins de l'Union européenne, notamment des pays qui furent les précurseurs de ce mouvement de rationalisation des politiques publiques. l'apparition de nouvelles méthodes de réforme des services au public fait porter un soupçon d'anachronisme sur les grands chantiers en cours en France. Au-delà , C'est à une révision profonde de la doctrine française sur la satisfaction des besoins des citoyens que cette nouvelle donne nous invite. ["¦]





En pratique les deux thèses se rejoignent pour insister sur le renversement qui s'opère Aujourd'hui dans la manière de concevoir des services collectifs efficaces et adaptés aux besoins des citoyens. Il s'agit d'une rupture complète avec la logique d'offre et d'organisation des services qui a prévalu sans discontinuer depuis un bon siècle.





MindLab au Danemark, l'institut du NHS au Royaume-Uni et SITRA en Finlande illustrent différentes facettes de cette tendance qui pourrait rapidement faire des émules en Australie et en Nouvelle Zélande, compte tenu de l'intérêt manifesté récemment par le centre de formation commun des dirigeants du secteur public ANSZOG (Australia and New Zealand School of government). Les Etats-Unis ne sont pas en reste puisque la Maison Blanche vient de se doter d'un bureau de l'innovation sociale.





Dans ces trois structures, comme dans les témoignages d'opérations menées sur le terrain, il est intéressant de noter que l'expression « service public », qui semblait être utilisée avec beaucoup de réticences depuis une quinzaine d'années, refait son apparition en association avec un discours volontaire sur le renouvellement des politiques publiques. ["¦]





On perçoit bien qu'Aujourd'hui la question de l'amélioration des services au public et de leur adaptation aux besoins des usagers se pose moins en termes de moyens et de quantité que de méthode, d'organisation, d'information et de qualité. La conception de services immatériels suppose un processus itératif, interactif, ajustable de manière fine et individualisable. Cette nouvelle approche débouche sur une interprétation contemporaine des relations entre prestataires de services et usagers-citoyens fondée sur la participation et sur les résultats - une légitimité en termes d'efficacité -, plutôt que sur les moyens - une légitimité en termes d'efficience. ["¦]





Lire l'introduction dans son intégralité

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.