Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Communiqués de presse
Enrico Letta nommé Président de l’Institut Jacques Delors
5/07/2016 par nconti
De la Communauté européenne de l'énergie à l'Union de l'énergie
26/01/2015 par sbaz
Un nouveau rapport européen appelle à protéger la diversité cinématographique
20/11/2014 par sbaz
Le Prix de l’Initiative européenne 2014 décerné à Y.Bertoncini & T.Chopin
27/06/2014 par lmarnas
Des visages sur des clivages : les élections européennes de mai 2014
25/04/2014 par lmarnas
Revues de presse
Jacques Delors dans les médias en 2015
13/05/2016 par nconti
Yves Bertoncini dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
La déclaration du comité européen d'orientation de l'Institut Jacques Delors 2014 dans les médias
19/02/2015 par sbaz
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2014
9/02/2015 par sbaz
Auteur
Yves Bertoncini

Yves Bertoncini

Yves Bertoncini est Directeur de l'Institut Jacques Delors depuis avril 2011. Il est administrateur ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Médias

Yves Bertoncini interviewé par les journaux du groupe Ebra au sujet du budget français discuté à Bruxelles

le 08 Octobre 2014 à 11:02
Entretien par Yves Bertoncini
Imprimer
Envoyer par e-mail

Yves Bertoncini, notre directeur, est interviewé par les 7 titres du groupe Ebra au sujet du budget français discuté à Bruxelles le 8 octobre 2014.

L'interview a été publiée dans: Les dernières nouvelles d'Alsace, le Républicain Lorrain, Le Progrès, Le Dauphiné liberé, Le Bien public, l'Est républicain, et l'Alsace


Faut-il craindre un conflit Paris-Bruxelles sur le budget ?

Oui, car il y a d’un côté des règles européennes,plutôt renforcées avec la crise de la zone euro, et de l’autre côté la France, l’un des rares pays à ne pas respecter ses engagements budgétaires depuis que le pacte de stabilité a été adopté. Les conditions d’un conflit sont donc réunies,qui serait coûteux pour l’Union européenne en France, et pour la France en Europe.


Pourquoi coûteux pour la France en Europe ?

C’est déjà coûteux de ne pas tenir ses engagements,et c’est ce qu’est en train de payer Pierre Moscovici,dans sa candidature à la Commission. La France est sans doute crédible en matière de politique extérieure et de défense, mais elle a épuisé son crédit auprès de ses partenaires sur les questions budgétaires.Et ce scepticisme la gêne dans sa demande de « réorienter l’Europe »et modifier les règles : elle apparaît un peu comme le chauffard qui prétend réformer le code de la route.


Et mauvais, dites-vous,pour l’Europe en France ?

Oui, car cela conforte l’image d’une Europe punitive,coercitive. Une fraction de l’opinion française pourra trouver sain que l’Europe nous force à respecter les règles. Mais je crains que, face au choc symbolique d’un budget rejeté par l’Europe, la réaction dominante ne soit souverainiste, sur le thème : de quel droit l’Europe nous dicterait-elle nos choix… Sauf si le rappel à la règle n’est pas trop rude. Et s’il est équilibré par un effort européen sur l’investissement. Ce serait alors ajouter la relance à la rigueur, et la carotte au bâton.


Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.