Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Communiqués de presse
De la Communauté européenne de l'énergie à l'Union de l'énergie
26/01/2015 par sbaz
Un nouveau rapport européen appelle à protéger la diversité cinématographique
20/11/2014 par sbaz
Le Prix de l’Initiative européenne 2014 décerné à Y.Bertoncini & T.Chopin
27/06/2014 par lmarnas
Des visages sur des clivages : les élections européennes de mai 2014
25/04/2014 par lmarnas
Jacques Delors Institut – Berlin : un nouveau think tank sur l'UE en Allemagne
16/01/2014 par sbaz
Revues de presse
Jacques Delors dans les médias en 2015
13/05/2016 par nconti
Yves Bertoncini dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
La déclaration du comité européen d'orientation de l'Institut Jacques Delors 2014 dans les médias
19/02/2015 par sbaz
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2014
9/02/2015 par sbaz
Auteur
Tommaso Padoa-Schioppa

Tommaso Padoa-Schioppa

Tommaso Padoa-Schioppa est né en 1940 à Belluno et décédé le 18 décembre 2010 à Rome. Il ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Médias

Entretien avec Tommaso Padoa-Schioppa sur le site d'Affaires Stratégiques de l'IRIS

le 05 Janvier 2009 à 11:17
Entretien par Tommaso Padoa-Schioppa
Imprimer
Envoyer par e-mail



AFFAIRES-STRATEGIQUES :Considérez-vous que l'UE a eu les bonnes réactions face à la crise financière et économique et qu'elle a su prendre les bonnes décisions ? Pensez-vous que nous nous dirigeons vers une forme de gouvernance économique européenne ?

Tommaso PADOA-SCHIOPPA : Le jugement sur la manière dont l'Europe a fait face à la crise financière ne peut être que mitigé. Dans certains domaines, l'Union a réagi rapidement, efficacement et de manière conforme à la crise. Dans d'autres domaines, au contraire, elle a fait preuve de lenteur, de difficultés et d'un manque de capacité d'action efficace. Dans le premier domaine, il y a l'action de la Banque Centrale Européenne ; dans le deuxième, il y a la difficulté d'organiser une gestion de la crise vraiment unique. Ce n'est pas une différence de volonté, mais d'institutions : l'Union existe dans le domaine monétaire, et non dans le contrôle prudentiel et l'intervention gouvernementale. Le contrôle prudentiel reste fragmenté entre les Etats. l'action gouvernementale de crise, une injection de capital dans les banques, ou une définition plus claire des assurances dépôts par exemple, n'entrent pas dans les compétences de l'Union. La présidence française a fait, à mon avis, ce qu'elle pouvait pour combler ces lacunes et promouvoir une action et réponse communes. Mais à certains égards, il est trop tôt pour dire si elle a réussi ou non. l'effort a cependant été considérable et est allé dans la bonne direction... 

Lire la suite sur le site

Ecouter l'entretien en vidéo



Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.