Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Communiqués de presse
De la Communauté européenne de l'énergie à l'Union de l'énergie
26/01/2015 par sbaz
Un nouveau rapport européen appelle à protéger la diversité cinématographique
20/11/2014 par sbaz
Le Prix de l’Initiative européenne 2014 décerné à Y.Bertoncini & T.Chopin
27/06/2014 par lmarnas
Des visages sur des clivages : les élections européennes de mai 2014
25/04/2014 par lmarnas
Jacques Delors Institut – Berlin : un nouveau think tank sur l'UE en Allemagne
16/01/2014 par sbaz
Revues de presse
Jacques Delors dans les médias en 2015
13/05/2016 par nconti
Yves Bertoncini dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
La déclaration du comité européen d'orientation de l'Institut Jacques Delors 2014 dans les médias
19/02/2015 par sbaz
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2014
9/02/2015 par sbaz
Auteur
Yves Bertoncini

Yves Bertoncini

Yves Bertoncini est Directeur de l'Institut Jacques Delors depuis avril 2011. Il est administrateur ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Médias

Yves Bertoncini interviewé par 20 minutes sur le possible élargissement de l'UE

le 04 Novembre 2013 à 11:07
Entretien par Yves Bertoncini
Imprimer
Envoyer par e-mail

Yves Bertoncini, notre directeur, est interviewé par le journal 20 minutes sur le possible élargissement de l'UE, le 31 octobre 2013: L'Europe peut-elle encore s'élargir? 

EUROPE – L'Union européenne fête ses 20 ans vendredi...

Nous sommes maintenant 28. Depuis le 1er juillet, depuis l’adhésion de la Croatie à l’Union européenne (UE). En vingt ans, la taille de l’Europe a plus que doublé. Mais cet élargissement va-t-il se poursuivre? Huit pays le souhaiteraient, puisqu’ils sont déjà en négociations. A commencer par ceux de l’espace balkanique, comme la Serbie, le Monténégro, la Bosnie-Herzégovine ou encore l’Albanie, pour lesquels «il existe un relatif consensus. Ils ont déjà fait des efforts. La Serbie par exemple a livré ses criminels de guerre», analyse Yves Bertoncini, directeur du centre de réflexions Notre Europe.

Le consensus est moins évident pour six autres pays, situés plus à l’Est, à savoir l’Ukraine, la Biélorussie, la Moldavie, la Géorgie, l'Azerbaïdjan et l’Arménie. «Ils sont sortis de l’Union soviétique, mais doivent-ils pour autant entrer dans l’Union européenne? La question fait débat», assure l’expert. Les discussions sont encore plus vives pour la Turquie, bien que ce pays soit déjà en négociations.

Mais pour Yves Bertoncini, il faut absolument maintenir ces négociations, quelle qu’en soit l’issue. Car, en attendant que la Turquie entre ou non dans l’Europe, «c’est l’Europe qui entre en Turquie, puisque ce pays doit se plier à de nombreuses normes et valeurs européennes».

Suite à la crise, l’adhésion à l’UE est plus difficile

Pour adhérer à l’UE, la route est en effet très longue. Et depuis la crise de 2008, elle est encore plus périlleuse. «En théorie, les conditions sont les mêmes, mais en pratique, elles sont appliquées bien plus sévèrement. Je ne suis pas sûr que la Grèce entrerait dans l’union monétaire aujourd’hui. A l’inverse, je pense que la Roumanie et la Bulgarie auraient été bien plus facilement acceptés dans l’espace Schengen il y a 10 ans», avance le directeur.

Mais un nouvel élargissement est-il réellement souhaitable? Et la crise n’a-t-elle pas mis un frein à l’ambition de l’Europe en la matière? «Certains pays sont effectivement fatigués par cette idée, mais d’un point de vue diplomatique, la seule façon de peser sur la scène internationale est de poursuivre cet élargissement. De plus, treize pays sont prêts à consentir de nombreux efforts pour nous rejoindre, il faut le prendre en compte.»

L’expert est plus mesuré concernant l’agrandissement de la zone euro. Si la Lettonie et la Lituanie la rejoindront en 2014 et en 2015, l’élargissement devrait être limité dans les prochaines années. Contrairement à celui de l’UE: «Nous sommes 28 et nous pourrions facilement, d’ici à 2025, être 35 voire 40 pays», pronostique Yves Bertoncini.

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.