Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Communiqués de presse
Enrico Letta nommé Président de l’Institut Jacques Delors
5/07/2016 par nconti
De la Communauté européenne de l'énergie à l'Union de l'énergie
26/01/2015 par sbaz
Un nouveau rapport européen appelle à protéger la diversité cinématographique
20/11/2014 par sbaz
Le Prix de l’Initiative européenne 2014 décerné à Y.Bertoncini & T.Chopin
27/06/2014 par lmarnas
Des visages sur des clivages : les élections européennes de mai 2014
25/04/2014 par lmarnas
Revues de presse
Jacques Delors dans les médias en 2015
13/05/2016 par nconti
Yves Bertoncini dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
La déclaration du comité européen d'orientation de l'Institut Jacques Delors 2014 dans les médias
19/02/2015 par sbaz
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2014
9/02/2015 par sbaz
Auteur
Yves Bertoncini

Yves Bertoncini

Yves Bertoncini est Directeur de l'Institut Jacques Delors depuis avril 2011. Il est administrateur ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Médias

Yves Bertoncini dans l'Alsace "L’Union européenne pourrait compter 35 membres"

le 04 Septembre 2013 à 10:58
Entretien par Yves Bertoncini
Imprimer
Envoyer par e-mail

Yves Bertoncini, notre directeur, a accordé une interview à l'Alsace, à l'occasion de la célébration des 50 ans de la mort de Robert Schuman, le 4 septembre 2013.

Yves Bertoncini, 43 ans, est le directeur de « Notre Europe – Institut Jacques Delors ». Cet Institut de recherche européen a été fondé par Jacques Delors, homme politique français, défenseur de l’Europe, en 1996.


Est-ce que l’idéal [le rêve] des pères fondateurs, quand ils ont imaginé cette union, a été respecté ?
Oui, si l’on s’en tient à leur objectif principal : organiser la réconciliation entre les pays européens. Ils voulaient arrêter le cycle infini des guerres sur notre continent, notamment entre la France et l’Allemagne. Un conflit militaire entre pays de l’UE est devenu presque impossible. Le Prix Nobel de la Paix, décerné à l’Union européenne l’an dernier, a d’ailleurs célébré une telle prouesse [exploit].
L’Union européenne rassemble 28 pays. Jusqu’à combien ira-t-elle ?
Les 6 pays de l’Europe du Sud-Est (Serbie, Monténégro, Bosnie, Kosovo, Albanie, Macédoine) ont tous vocation [sont destinés] à adhérer, comme vient de le faire la Croatie. Il faut ajouter la Turquie, qui négocie son adhésion depuis 2005. On peut aussi imaginer que les pays de l’espace économique européen (Islande, Norvège, Liechtenstein) pourraient un jour rejoindre l’UE. Au total, l’UE pourrait donc compter environ 35 pays membres d’ici 2030.
Peut-on imaginer que la Russie en fasse partie un jour ?
La Russie est une grande puissance eurasiatique [située sur l’Europe et l’Asie].
Mais son histoire, sa géographie et sa taille ne sont pas favorables à ce qu’elle fasse partie de l’UE.
Ses gouvernants et son peuple n’ont d’ailleurs jamais exprimé de souhait en ce sens.
Nos lecteurs seront des citoyens européens de demain. Avez-vous un message à leur transmettre ?
Je les encourage à s’intéresser à l’UE, comme espace de voyages, d’échanges et de découvertes, mais aussi comme niveau de pouvoir.
Tout ne doit pas être décidé au niveau européen mais, sur d’importants sujets (environnement, énergie, finance, transports, agriculture, pêche…), c’est à ce niveau-là qu’il est plus efficace d’agir.
De même, dans les relations avec les autres pays, « l’union fait la force » dans un monde où l’Europe devient plus petite et plus vieille.
Les décisions de l’UE ne tombent pas du ciel : c’est en s’adressant davantage aux députés et gouvernements de l’UE, notamment au moment des élections, que les citoyens européens, jeunes et moins jeunes, pourront orienter les décisions dans le sens qu’ils souhaitent.
Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.