Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Eléments clés
Le "TTIP" et les craintes légitimes de l'opinion allemande
La France : un terreau d'opposition au TTIP ?
L' "ISDS" dans le TTIP : le diable se cache dans les détails
La réalité de la précaution : analyse comparative UE - USA
Le "TTIP" à l'avant-garde du régime commercial international du XXIème siècle ?
Voir plus d'éléments
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Relations UE/Etats-Unis

McCain, Clinton ou Obama : quelle nouvelle donne pour l'Europe ?

le 17 Avril 2008 à 14:22

Que réserve le prochain Président des Etats-Unis à l'Union européenne ? L'attente est grande. Comme le soulignent de nombreux analystes, les déceptions risquent de l'être autant, car la politique étrangère de la première puissance mondiale ne se pilote pas à la manière d'un hors-bord, mais plutôt d'un supertanker : l'inertie est inévitable

Il n'est pas surprenant que l'Europe ne figure pas en tant que telle dans les débats politiques américains en cours. Toutefois, un changement de cap américain pourrait être significatif pour l'UE dans des domaines précis, tel que la lutte contre le changement climatique. C'est ce que montre le Policy Paper « Clinton, McCain, Obama : 'nouvelle donne' pour le climat ? » que nous publions ce mois-ci.

On sait en effet que les trois candidats, à la différence du Président actuel, appellent à une action forte en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Ce que l'on sait moins, et que met en évidence une analyse comparée de leurs projets législatifs avec ceux de l'UE, c'est que la mise en oeuvre de ces projets mettrait les Etats-Unis « au niveau » de l'Europe, dans un domaine où elle a, par défaut, pris le rôle de leader mondial. En effet, les trois candidats proposent des systèmes d'échanges de permis d'émission de gaz à effet de serre similaires à ceux de l'UE. A certains égards, leurs projets sont plus ambitieux que ceux de l'UE, alors que sur d'autres aspects, l'UE semble plus résolue. Le Policy Paper en tire un certain nombre de recommandations pratiques, visant à créer une dynamique vertueuse entre les deux rives de l'Atlantique.


Au-delà de ce sujet, on retiendra une leçon généralisable à d'autres domaines de la coopération transatlantique. Tout en étant réaliste sur la marge de manoeuvre du prochain (ou de la prochaine) Président(e) à changer de cap, une volonté de changement existe en Amérique et l'UE peut l'encourager

C'est dans cette optique que s'inscrit l'implication de Notre Europe dans le « Transatlantic Policy Forum ». Ce forum, rassemblant des think tanks américains et européens (CSIS et German Marshall Fund à Washington, Europeum et PSSI à Prague, SIEPS à Stockholm), contribuera à ce dialogue politique dans les prochains mois et débouchera notamment sur une conférence de présentation de recommandations politiques en novembre 2008 à Paris.

La question agricole a brutalement pris un tour dramatique avec les émeutes de la faim et les pénuries alimentaires touchant divers coins de la planète. Si des mesures d'urgence paraissent nécessaires dans le cadre de la politique de développement, à moyen terme et pour la PAC, les conséquences sur les revenus des producteurs européens pourraient permettre paradoxalement de rebattre les cartes intelligemment. C'est la thèse audacieuse que verse Jean Nestor au débat sur le « bilan de santé » de la PAC.

Enfin, en vue de la présidence française et par la suite des présidences tchèque et suédoise, Notre Europe et la Fondation pour l'Innovation politique ont entrepris de mobiliser un nombre restreint de think tanks européens, pour qu'ils présentent leurs propositions sur les thématiques majeures de cette Troà¯ka. La publication de ce rapport donnera lieu à un événement de lancement qui se tiendra à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris le 23 mai 2008 de 8h30 a 13 heures avec la participation des divers think tanks mobilisés et en présence de nombreuses personnalités européennes, notamment de représentants des trois présidences. Le programme détaillé sera prochainement disponible sur la page TGAE de notre site.

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.