Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Union européenne et Citoyens

Une nouvelle page institutionnelle : pour quels projets ?

le 13 Novembre 2007 à 15:13
Imprimer
Envoyer par e-mail

L'annonce d'un accord des 27 Etats membres sur un nouveau « Traité Réformateur » lors du Sommet informel de Lisbonne des 18 et 19 octobre devait d'abord être accueillie comme il se devait, soit comme la bonne nouvelle d'une relance bienvenue au bout de deux années difficiles pour la construction européenne. Passée cette première réaction, il est important de prendre le temps de revenir sur les moments clés de la négociation et de se pencher sur l'ensemble des nouveautés qu'apportent le Traité de Lisbonne.

Le dossier que nous publions sur le Traité Réformateur devrait contribuer à éclairer ces analyses. Si l'UE parvient à passer le cap de cette relance institutionnelle, on peut espérer qu'elle pourra plus sereinement aborder la question des politiques concrètes qu'elle souhaite mener à l'avenir en fonction des ses objectifs renouvelés. Parmi ceux-ci figure la protection des droits de l'enfant. Comment l'Europe peut-elle jouer un rôle accru dans le domaine de la politique de l'enfance ? C'est à cela que Notre Europe tente d'apporter des éléments de réponse en publiant un essai sur les arguments qui plaident pour une approche plus efficace, plus cohérente et pleinement légitimé dans ce domaine au niveau européen. 
Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.