Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Auteur
Gaëtane Ricard-Nihoul

Gaëtane Ricard-Nihoul

Analyste politique à la Représentation de la Commission européenne en France, ancienne ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Union européenne et Citoyens

Paris, 17-18 novembre 2006 - 50 ans d'Europe, 10 ans de Notre Europe

le 18 Novembre 2006 à 15:40
Synthèse par Gaëtane Ricard-Nihoul

Notre Europe fut créée en 1996 par Jacques Delors, au sortir de sa présidence de la commission européenne, comme lieu d'étude et de réflexion consacré à l'intégration européenne, son passé, son présent et avenir.

A l'occasion de son dixième anniversaire, qui coïncide avec les célébrations des 50 ans du Traité de Rome (voir le site de nos partenaires), Notre Europe : a organisé un colloque, Notre Europe demain, regroupant des personnalités telles que Jacques Delors, Wim Kok, Guy Verhofstadt, Pascal Lamy, Peter Medgyessy, Josep Borrell, Nicole Notat, Jacques Santer, Etienne Davignon, Karl Lamers, Jean François-Poncet, Emilio Gabaglio, Poul Rasmussen,... destiné à redonner le goût de l'Europe, entre le monde et la nation publie sa charte, définissant sa vision et valeurs a publié aux Editions Saint Simon L'Europe tragique et magnifique - Les grands enjeux européens par Jacques Delors a co-organisé les Premiers Etats Généraux de l'Europe le 17 mars. Notre Europe, Europanova et le Mouvement Européen donne rendez-vous à Lille pour célébrer le 50ème anniversaire du Traité de Rome !


Actes du colloque : Notre Europe demain

18 novembre 2006 - Sénat


Notre Europe a fêté ses dix ans d'existence à la fin de l'année 2006, quelques mois avant les célébrations du 50e anniversaire du Traité de Rome, qui, peu de temps après la CECA, a posé les bases de la Communauté européenne. Cette convergence des deux anniversaires offrait une occasion unique de faire un bilan et, forts des leçons du passé, de tracer des pistes pour l'avenir de la construction européenne. C'est ce qui a été fait lors d'un grand Colloque, intitulé « Notre Europe demain », organisé au Sénat en partenariat avec le Groupe Nouvel Observateur-Challenges. Evoquant leurs souvenirs, bons ou mauvais, de l'histoire de l'intégration européenne, les personnalités intervenant dans ce Colloque ont plaidé pour une mise en perspective de la crise actuelle, au regard de tous les obstacles déjà franchis par l'Union européenne. Mais ils ont aussi mis en garde contre un rel chement de la vigilance à l'égard du projet européen, contre les risques de voir se perdre en cours de route le soutien de l'opinion publique, et rappelé la nécessité de ne pas dénaturer l'esprit européen et la méthode communautaire. Selon eux, un retour en arrière est possible et sera même inévitable si les Etats membres ne parviennent pas à se mettre d'accord sur une nouvelle vision commune, un compromis sur la relation de l'Europe à la mondialisation - mondialisation par rapport à laquelle l'Union ne peut et ne doit se constituer ni comme rempart absolu, ni comme Cheval de Troie.

Document intégral à télécharger.


10 ans de Notre Europe

Synthèse des débats du Conseil Européen d'Orientation. Réunion du 17 novembre 18h-20H

par Gaëtane Ricard-Nihoul, Secrétaire Générale

Jacques Delors ouvre la réunion en remerciant les membres du CEO qui sont venus célébrer l'anniversaire de Notre Europe et débattre de l'avenir de l'UE, à quelques mois des célébrations du 50e anniversaire du Traité de Rome. Il rappelle que l'idée est de tenir une réunion du CEO une fois par an et si possible d'adopter un texte pouvant exercer une influence.

Le Président fondateur de Notre Europe rappelle que cette réunion, à l'occasion des 10 ans de Notre Europe, est particulière puisqu'elle ne dure que 2 heures. Il propose de structurer les interventions autour de 3 grandes questions :

  1. Faut-il revoir la philosophie des Pères fondateurs ?
  2. Nos difficultés viennent-elles d'un désenchantement démocratique ou d'une lacune démocratique ?
  3. Faut-il maintenir à 27 le cap vers une Union politique, qui était le projet initial des 6 ?


Document intégral à télécharger.

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.