Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Auteur
Pierre Rainelli

Pierre Rainelli

Ingénieur agronome et docteur en sciences économiques
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Publications

L'agriculture de demain : Gagnants et perdants de la mondialisation

le 18 Avril 2007 à 16:38
par Pierre Rainelli
Imprimer
Envoyer par e-mail

Crise alimentaire, OGM, négociations de l'OMC, biocarburants : loin d'être un secteur marginal, l'agriculture de demain est au coeur de nombreux débats. Aujourd'hui, alors que plus de 850 millions de personnes souffrent de la faim, les déséquilibres entre Nord et Sud sont criants. Mais d'ici 2050, la Terre devra nourrir 9 milliards d'hommes. Les OGM seront-ils le moteur d'une nouvelle Révolution verte ?


Pour l'heure, les grands pays développés sont toujours les leaders des marchés agricoles. Les États-Unis, qui profitent de la libéralisation des échanges tout en subventionnant leur agriculture, sont montrés du doigt. La politique agricole commune (PAC) de l'Union européenne, monopolisant près de 45 % du budget et dont la France est grande bénéficiaire, est accusée d'être injuste et protectionniste. Quelles seront les nouvelles stratégies des pays développés face à l'Inde, la Chine et le Brésil qui sont en passe de bouleverser le secteur?


Alors que le prix du pétrole flambe, les biocarburants apparaissent comme la solution d'un développement durable. Mais sont-ils une chance pour l'agriculture ou un risque pour l'alimentation mondiale ?


Enfin, la libéralisation du commerce agricole est sujet d' pres négociations au sein de l'OMC. La mondialisation de l'agriculture peut-elle produire de la croissance et réduire la pauvreté, ou va-t-elle accroître l'isolement des pays les plus pauvres ?


Cet ouvrage passionnera tous ceux qui veulent des réponses claires et nuancées sur ce sujet essentiel pour l'avenir de nos sociétés.


L'auteur, Pierre Rainelli, ingénieur agronome et docteur en sciences économiques, a fait carrière à l'INRA. Ancien consultant à l'IFRI, il participe aux travaux de Notre Europe sur l'avenir de la PAC et a dirigé Les politiques agricoles sont-elles condamnées par la mondialisation ?


Le préfacier, Pierre Lepetit, est vice-président de Notre Europe, le think tank fondé par Jacques Delors dédié à l'intégration européenne. Ancien négociateur européen et spécialiste des questions agricoles, il est l'initiateur de programmes de recherche sur l'agriculture, notamment à l'IFRI et à Notre Europe.


La collection « Échéances » fait le point sur les sujets d'actualité qui auront un impact certain sur notre avenir. Développement durable, nouvelles technologies, mondialisation, stratégie, débats européens : le lecteur accède à des informations synthétiques, claires, précises, présentées par des spécialistes.

« L'agriculture de demain. Gagnants et perdants de la mondialisation. » Pierre Rainelli, Ed. Le Félin, Février 2007.

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.