Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Union européenne et Citoyens

Le débat, enfin !

le 28 Mai 2007 à 19:02
Imprimer
Envoyer par e-mail

La poussée du « non » dans les sondages a, enfin, lancé la campagne en France pour le référendum sur le projet de Traité constitutionnel. Enfin ! Deux mois seront-ils suffisants pour prendre le temps de la réflexion, de l'échange, du dialogue ? Le temps de la conviction qui se forge à l'épreuve des arguments pour et contre, le temps de la pesée de ce que, individuellement ou collectivement, français ou européens, nous pourrions gagner ou perdre le 29 mai prochain.


Notre Europe souhaite que ces deux mois soient l'occasion d'une vraie analyse, comme elle a souhaité le débat. Sur l'Europe, comme beaucoup d'autres, nous avons souvent regretté son absence. Nous avons tenté d'y remédier en suscitant la réflexion, en mettant en avant idées, diagnostics, ou propositions. C'est notre mission.


Durant les semaines qui viennent, nous allons nous mouiller pour le oui.


Non pas par irrespect des positions en faveur du non. Il y a de bons arguments en ce sens. Et ils méritent examen. Mais parce que, tout bien considéré, « un bon tiens vaut mieux que deux tu l'auras ». Ce qui est soumis à l'appréciation des électeurs et des électrices est un compromis. Est-il le meilleur de notre point de vue ? Non. Est-il le meilleur compte tenu du rapport de forces politiques autour de la table du conseil européen qui détient le pouvoir constituant aussi longtemps qu'il n'en a pas décidé autrement à l'unanimité ? Oui, Oui pour l'instant. Et nous croyons que ce monde dont la globalisation s'accélère a besoin d'une Europe qui avance. Les Etat Unis d'Amérique, la Chine, l'Inde, ne vont pas nous attendre. Il faut donc à la fois du poids et de l'énergie. Le poids est acquis. L'énergie dépend des électrices et des électeurs. Plus à droite ou plus à gauche ? Ce n'est pas la question du 29 mai.


Prenons, d'ici là, le temps de la réflexion. Le temps de la raison qui tempère l'émotion du moment, le temps de la mesure de l'enjeu. Le mouvement qui a été lancé voici 50 ans, et qui s'est poursuivi étape par étape ne doit pas s'arrêter sur un coup de tête !


Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.